La nouvelle Mise à Jour d'Irae : Reconquêtes, vient de sortir !
« Que l'Unique guide vos pas, voyageur. »
La Bibliothèque

L'homme qui s'occupait de ces rayonnages majestueux s'appelait Liberté, mais il est mort il y a plusieurs dizaines d'années. Depuis, les livres auraient pu être à l'abandon, mais un petit groupe de volontaires continue d'en écrire de temps en temps. Certains racontent même que plusieurs ailes de la Bibliothèque seraient cachées au public, invisibles derrières les murs à l'odeur de vieux papier.


La Bibliothèque est le Wiki d'Irae et de son univers. Sélectionnez un livre, une étagère, et commencez à lire pour vous imprégner de ces cultures, paysages, créatures et corps de métiers qui font la beauté de cet environnement fictif. Lire l'intégralité de la bibliothèque n'est pas nécessaire, aussi contentez-vous d'ouvrir les ouvrages dont le nom ou le sujet vous intéresse : vous êtes ici pour passer un moment agréable !
Si vous ne savez pas par où commencer, ou que vous préparez votre candidature, rejoignez le Hall d'entrée !

[Tout ouvrir]
Monde d'Aestiantine
Monde » Aestiantine
Monde » L'Aube des Temps
Monde » La Grande Ceinture
Monde » Les deux Lunes
Monde » Météorologie
Ennemis de l'Humanité
Ennemi » Les Aberrations
Ennemi » Les Grandes Vagues
Ennemi » Les Noirceurs
Métiers
Métier » Les Archimages
Métier » Les Artisans-Mages
Métier » Les Aruspices
Métier » Les Mémoires
Métier » Les Sentinelles
Métier » Les Veilleurs
Culture en Aestiantine
Culture » La Justice
Culture » La Politique
Culture » Le Sommeil
Culture » Les Armées
Culture » Les Effacés
Culture » Les Fêtes de Saisons
Culture » Les Noms de Famille
Régions de la planète
Région » Ancien Empire Tekuko
Région » Collines de Muuv
Région » Damier de Bréal (plaine)
Région » Enclave de Badradine
Région » Le Val de Veglion
Région » Les Gorges de l'Unique
Région » Les Grottes de Dranah
Région » Les Steppes d'Illouand
Région » Monts Cyrbrö (monts)
Région » Plaines d'Ylmär
Région » Prairies de Phlavari
Région » Trois Venhua (îles)
Magies éthériques
Magie » L'Éther
Magie » La Foliomancie
Magie » La Mécanancie
Magie » Le Runisme
Magie » Les Accélérations
Magie » Les Échanges d'éther
Cités et lieux d'interêt
Lieu » L'Ecrin
Lieu » L'Erlui
Lieu » La Grande Académie
Lieu » La Grande Earghan
Créatures et animaux
Créature » Les Animaux Forestiers
Créature » Les Arachs
Créature » Les Brutabracs
Créature » Les Cabricornes
Créature » Les Delepteros
Créature » Les Doulons
Créature » Les Narius
Créature » Les Pleureurs
Religion et croyances
Religion » La Forêt
Religion » Le Ahn
Religion » Le Culte du Rêveur
Religion » Le Laehsaelf
Religion » Le Ratakaju Gedol
Religion » Le Tumashi
Flore et nature
Flore » Les Arbres
Flore » Les Buissons
Flore » Les Divers
Flore » Les Fleurs
Flore » Les Herbes
Mythes et légendes
Mythe » Inferno
Mythe » L'Ombre du Gardien
Mythe » La ville de pierre
Mythe » Le temps des Déluge
Mythe » Les Dragons
Mythe » Les mégalithes de Norec
Mythe » Les Rêves Noirs
[HRP] Gameplay
[HRP] Gameplay » L'Archimage
[HRP] Gameplay » La Chasse
[HRP] Gameplay » La Lettre
[HRP] Gameplay » La Méca Symbio
[HRP] Gameplay » Les Ressources

Le Runisme et les Lignes

« Le Runisme », étagère Magies éthériques

Histoire

Le Runisme est une forme de magie domestiquée par les hommes et appliquée à tous les niveaux de la société, même si peu de personnes savent la maîtriser. Cette magie est en effet pratiquée seulement par quelques métiers compétents, à savoir les Archimages et les Artisans-mages. Ces derniers sont de loin ceux qui ont le plus à voir dans le runisme, étant donné que, contrairement aux archimages, ils disposent d'un savoir-faire précis et fourni concernant la fabrication d'objets runés.

Le principe de cet art magique repose sur l’existence de runes, des symboles complexes imitant les mosaïques d’éthers. Ces runes, quand pyrogravées ou peintes sur des objets, modifient alors celui-ci pour lui associer des propriétés en lien avec ces symboles, pour une infinité de combinaisons possibles dues à leur grande diversité. Les Archimages les plus aguerris peuvent connaître plusieurs milliers de runes par coeur, et les dizaines de milliers de combinaisons qui vont avec, mais la plupart des artisans-mages savent reproduire aux alentours de deux cent runes.

La découverte de cette magie, soit la date de la création de la première rune, remonte à quelques centaines d’années, quand un Archimage du nom de Daeon de Celesme eut l’idée de créer un alphabet imitant la forme des mosaïques d’éthers, qu’il était le premier à avoir étudié, afin de mieux s’y retrouver dans son classement. À la suite d’un essai de domestication de l’éther, dont on ne connaît ni la nature ni les conditions, il ressortit de sa bibliothèque en possession d’un bout de papier en feu inextinguible, et d’un autre qui suintait d'une sorte de transpiration au toucher.

La collection complète des vingt-quatre premières étiquettes de De Celesme est désormais rangée dans la collection personnelle d’un Élu du sud. Daeon, lui, passa sa vie à reproduire le même rituel et créa une quantité que certains disent infinie d’autres runes, sans jamais dévoiler à quiconque comment il avait fait, de peur qu’on lui substituât la découverte. Les runes ainsi créées étaient communiquées aux autres Archimages, puis aux Artisans-mages, et le savoir se répandit bien vite dans le monde.

De nos jours, le Runisme est présent dans le quotidien de la plupart des habitants d'Aestiantine. Cependant, cela ne veut pas dire que les objets runés sont simples et faciles à produire. Ils reposent sur des mécanismes souvent complexes, nécessitant de passer un certain temps à les penser, avant de les mettre en pratique. C'est pour cela que l'invention d'objets runés donne souvent lieu à une coopération entre Archimages et Artisans-mages.

Principes

Il existe quatre types de runes. Le premier, appelé déclencheur, regroupe les runes désignant des entités et des actions. Ces runes-ci permettent un déclenchement de l’effet du groupe de runes (qu’on appelle ligne ou ligne runique), comme le fait de toucher l’objet, de le planter quelque-part, de le mettre en contact avec de l’eau ou encore que quelqu’un se concentre sur l’objet. Ces déclencheurs sont les runes les plus communément répandues. C'est à dire qu'elles ne sont pas dangereuses en elles-mêmes et que leur connaissance n’est pas un problème immédiat.

Le second type est nommé élément et est quant à lui constitué, comme son nom l’indique, des éléments, concepts physiques, êtres vivants ou objets dont De Celesme avait connaissance. Leur diversité est immense, allant du feu, du sang et de la vue jusqu’à des concepts plus abstraits comme le déplacement, la peur, ou la douleur. Ces runes-ci sont plus compliquées à obtenir, car si un élément comme le vent peut être utile à tous, les Artisans-mages ont néanmoins plus de difficulté à dévoiler sereinement la rune associée à la douleur ou à la mort.

Les runes les plus gardées et protégées sont celles de la catégorie terrain, soit toutes les runes relatives aux zones d’effets et aux lieux où se déclenchera l’effet. On retrouve dedans des runes associées au porteur, à l’âme liée, à des sphères de cinq mètres ou à la création à partir de rien, et tout un tas de runes plus violentes encore. Ce sont les plus dangereuses, car même un élément simple comme le vent peut vite se transformer en tornade s’il est appliqué sur une zone de plusieurs kilomètres, et qu’une arme à l’élément de mort peut vite provoquer un génocide s’il s’applique à toute l’eau d’un village.

Le dernier type de runes est celui des modificateurs. Ces runes sont un peu particulières, et se distinguent des autres par le fait qu'elles ne sont pas nécessaires à une ligne de runes pour que celle-ci fonctionne. Comme son nom l'indique, ce type de rune permet de modifier les effets d'une ligne de runes si et seulement si certaines conditions sont remplies. La plupart du temps, ces runes ont pour but de moduler l'intensité de l'effet de la ligne de runes, étant donné qu'elle est de base assez peu importante. Par exemple, pour obtenir un effet de chaleur suffisant pour construire un four runique, il est nécessaire d'avoir recours à des modificateurs. Sans quoi, l'effet ne sera pas suffisant pour l'utilisation voulue.

Pour créer une ligne, les Artisans-mages doivent alors peindre, pyrograver, dessiner ou tailler au burin sur l’objet désiré une combinaison de ces quatre types de runes. N’importe quel moyen est bon, mais l’effet s’arrêtera quand les runes ne seront plus visibles, et il est plus facile d’effacer un dessin que de reboucher des gravures. La façon dont il est runé est donc un facteur de qualité de l’objet runique.

Jusqu’à trois runes de chaque type peuvent être écrites sur un objet (chaque quatrième annulant totalement la ligne), pour un maximum de douze runes. Deux lignes ne peuvent pas être appliquées sur les mêmes parties d’un objet et chaque ligne supplémentaire sur la totalité de l’objet demandera plus de savoir-faire pour être écrite étant donné qu'elle pourrait entrer en conflit avec les autres et rendre l'effet plus instable. La plupart des objets runiques ne possèdent qu’une ligne, pour être sûr de leur stabilité.

Légendes

Plusieurs objets runiques ont marqué les siècles d’existence de cette magie. Certains sont encore dans la nature.. S’ils n’ont pas été détruits. La légende la plus répandue dans les croyances est celle d'une porte étrange que personne n'aurait jamais réussi à ouvrir, tant le mécanisme d'ouverture était complexe. Plusieurs Archimages se sont cassés la tête sur ce problème, sans jamais trouver de solution. Certains pensent qu'elle renferme un incroyable trésor, d'autres qu'elle est en réalité l'accès à une prison encore pire que L'Erlui. Malheureusement, nul n'a jamais pu statuer sur ce problème.

Un autre de ces objets impressionnants serait le masque de la commandante Ahutra. Il aurait la particularité de répandre un gaz étrange autour de la guerrière, une sorte de brouillard sombre, à travers de petits trous qui se trouveraient dessus. Elle, serait protégée de ces effets en le portant. Personne ne sait vraiment ce que peut faire ce gaz, mais beaucoup spéculent dessus. Le plus souvent, on entend qu'il fait s'endormir tout ceux qui le respirent, ou alors qu'il les paralyserait. Certains vont beaucoup plus loin, en sous entendant clairement que la commandante est une Noirceur, qu'elle corrompt les gens grâce à cette fumée. Mais, les rares à connaître la vérité refusent catégoriquement de donner des informations, par ordre de la commandante elle-même...