La nouvelle Mise à Jour d'Irae : Reconquêtes, vient de sortir !
« Que l'Unique guide vos pas, voyageur. »
La Bibliothèque

L'homme qui s'occupait de ces rayonnages majestueux s'appelait Liberté, mais il est mort il y a plusieurs dizaines d'années. Depuis, les livres auraient pu être à l'abandon, mais un petit groupe de volontaires continue d'en écrire de temps en temps. Certains racontent même que plusieurs ailes de la Bibliothèque seraient cachées au public, invisibles derrières les murs à l'odeur de vieux papier.


La Bibliothèque est le Wiki d'Irae et de son univers. Sélectionnez un livre, une étagère, et commencez à lire pour vous imprégner de ces cultures, paysages, créatures et corps de métiers qui font la beauté de cet environnement fictif. Lire l'intégralité de la bibliothèque n'est pas nécessaire, aussi contentez-vous d'ouvrir les ouvrages dont le nom ou le sujet vous intéresse : vous êtes ici pour passer un moment agréable !
Si vous ne savez pas par où commencer, ou que vous préparez votre candidature, rejoignez le Hall d'entrée !

[Tout ouvrir]
Monde d'Aestiantine
Monde » Aestiantine
Monde » L'Aube des Temps
Monde » La Grande Ceinture
Monde » Les deux Lunes
Monde » Météorologie
Ennemis de l'Humanité
Ennemi » Les Aberrations
Ennemi » Les Grandes Vagues
Ennemi » Les Noirceurs
Métiers
Métier » Les Archimages
Métier » Les Artisans-Mages
Métier » Les Aruspices
Métier » Les Mémoires
Métier » Les Sentinelles
Métier » Les Veilleurs
Culture en Aestiantine
Culture » La Justice
Culture » La Politique
Culture » Le Sommeil
Culture » Les Armées
Culture » Les Effacés
Culture » Les Fêtes de Saisons
Culture » Les Noms de Famille
Régions de la planète
Région » Ancien Empire Tekuko
Région » Collines de Muuv
Région » Damier de Bréal (plaine)
Région » Enclave de Badradine
Région » Le Val de Veglion
Région » Les Gorges de l'Unique
Région » Les Grottes de Dranah
Région » Les Steppes d'Illouand
Région » Monts Cyrbrö (monts)
Région » Plaines d'Ylmär
Région » Prairies de Phlavari
Région » Trois Venhua (îles)
Magies éthériques
Magie » L'Éther
Magie » La Foliomancie
Magie » La Mécanancie
Magie » Le Runisme
Magie » Les Accélérations
Magie » Les Échanges d'éther
Cités et lieux d'interêt
Lieu » L'Ecrin
Lieu » L'Erlui
Lieu » La Grande Académie
Lieu » La Grande Earghan
Créatures et animaux
Créature » Les Animaux Forestiers
Créature » Les Arachs
Créature » Les Brutabracs
Créature » Les Cabricornes
Créature » Les Delepteros
Créature » Les Doulons
Créature » Les Narius
Créature » Les Pleureurs
Religion et croyances
Religion » La Forêt
Religion » Le Ahn
Religion » Le Culte du Rêveur
Religion » Le Laehsaelf
Religion » Le Ratakaju Gedol
Religion » Le Tumashi
Flore et nature
Flore » Les Arbres
Flore » Les Buissons
Flore » Les Divers
Flore » Les Fleurs
Flore » Les Herbes
Mythes et légendes
Mythe » Inferno
Mythe » L'Ombre du Gardien
Mythe » La ville de pierre
Mythe » Le temps des Déluge
Mythe » Les Dragons
Mythe » Les mégalithes de Norec
Mythe » Les Rêves Noirs
[HRP] Gameplay
[HRP] Gameplay » L'Archimage
[HRP] Gameplay » La Chasse
[HRP] Gameplay » La Lettre
[HRP] Gameplay » La Méca Symbio
[HRP] Gameplay » Les Ressources

Fleurs d'Aestiantine

« Les Fleurs », étagère Flore et nature

L'Oeil de Lièvre


L’Oeil de Lièvre est une jolie petite fleur qui pousse en forme de bouquets et dont les pétales sont teintés d’une couleur variant du rouge à l’orange. On la retrouve surtout dans les prairies et sur les bords de chemins qu’elle envahit souvent, quelle que soit la saison. La décoction de ses pétales permet d’obtenir un colorant rouge-orangé et dont il est plutôt compliqué de se débarrasser, une fois appliqué. Ainsi, on l’utilise comme teinture ou même, parfois, comme peinture.


L’Étoilée Blanche


L’Étoilée Blanche fleurit uniquement au printemps et en été, dans les forêts et prairies. Il s’agit d’une fleur en forme d’étoile, dotée de pétales blancs tachetés de jaune et dont le centre est d’un jaune plus vif. De ce dernier, ressortent des étamines roses ainsi qu’un pistil. Sa tige est verte foncée et recouverte de petits poils qui la rendent très douce au toucher. Son odeur légèrement sucrée, sans pour autant en être écœurante, en fait un ingrédient parfait dans la conception de parfums. Néanmoins, la fleur étant plutôt rare, ces parfums sont à un prix qui n’est généralement abordable que par la noblesse (ou en de grandes occasions pour les classes sociales moins élevées). Cette rareté s’explique par le fait qu’elle constitue un met de choix pour la plupart des herbivores qui ne laissent donc que de maigres restes aux hommes.


La Sylvestre Royale


La Sylvestre Royale est une fleur dont les pétales sont colorés d’un magnifique bleu roi. Ils semblent parcourus de “veines” noires. Aussi, son apparence générale est très semblable à celle de la Mauve Sylvestre, si ce n’est qu’elle est un peu plus grande. Elle pousse dans les coins ombragés de la forêt mais est difficilement trouvable en hiver et en automne, bien que présente.

Même si c’est une cousine de la Mauve Sylvestre et que son apparence s’en rapproche beaucoup, elle a des effets bien différents de cette dernière. Contrairement à la Mauve, qui possède des propriétés utiles pour le traitements de certains problèmes respiratoires, la Royale contient un puissant poison stocké dans les veines qui parcourent ses pétales. En les broyant et en les mélangeant avec de l’eau, on obtient une substance noirâtre sans goût ni odeur. L’équivalent d’une cuillère à soupe provoque l’apparition de fièvre et maux de têtes. Ensuite, à dose plus élevée (trois à quatre fois plus), elle peut provoquer des complications, des vomissements (notamment de sang) et des maux de ventres très violents. Elle n’est cependant pas mortelle, mais bien incapacitante.
Pour obtenir l’équivalent d’une cuillères à soupe, il faudra une dizaine de ces fleurs et 5 ml d’eau qui permettra de rendre le poison beaucoup moins visqueux et donc plus facilement dissimulable.

L’Ivraine


L’Ivraine possède des pétales bleus tachetés de brun, en forme de cocon, protégeant le pistil à l’intérieur. Si on y touche, ils s’ouvriront, dévoilant le pistil mais mettant également en place un mécanisme de défense ingénieux.

En effet, une fois ouverte, elle dégage une puanteur terrible et éloigne ses potentiels “prédateurs” grâce à celle-ci. Lors de l’ouverture, elle libère également du pollen pour pouvoir se reproduire au cas où l’odeur n’aurait pas raison de la détermination de l’herbivore qui voudrait la déguster. Son mécanisme de défense prends néanmoins du temps à se “recharger” et, souvent, on les récolte un peu avant la fin de ce délai (entre 3h et 4h après libération de l’odeur) pour en faire des produits répulsifs. Ainsi, on peut en faire une sorte de “parfum” qui servira à éloigner les animaux voulant éventuellement faire de nous notre repas, pour peu qu’ils ne soient pas agressifs. Pour préparer cette substance, il suffit d’appliquer le même processus que pour un parfum.
L’Ivraine est une fleur simple à trouver dans les marécages et près des points d’eau mais aussi, un peu plus rarement néanmoins, en forêt. Elle a également l’avantage d’être présente quelle que soit la saison !


La fleur Chauve-Souris
Cette plante pousse dans les forêts tropicales. Sa couleur noire fait d’elle un objet de référence pour les collectionneurs. Elle peut fouetter des personnes ou animaux qui tenteraient de la toucher grâce à ses filaments qui sont très fins et puissants, capables de faire saigner un homme sans problème. Cette plante n’a pas besoin d’insectes pour faire des petits car ses petits champignons lâche du pollen pour assurer la reproduction. Une fois coupée, la fleur continue de bouger ses filaments et peut fouetter les personnes ou animaux autour d’elle.