La nouvelle Mise à Jour d'Irae : Reconquêtes, vient de sortir !
« Que l'Unique guide vos pas, voyageur. »
La Bibliothèque

L'homme qui s'occupait de ces rayonnages majestueux s'appelait Liberté, mais il est mort il y a plusieurs dizaines d'années. Depuis, les livres auraient pu être à l'abandon, mais un petit groupe de volontaires continue d'en écrire de temps en temps. Certains racontent même que plusieurs ailes de la Bibliothèque seraient cachées au public, invisibles derrières les murs à l'odeur de vieux papier.


La Bibliothèque est le Wiki d'Irae et de son univers. Sélectionnez un livre, une étagère, et commencez à lire pour vous imprégner de ces cultures, paysages, créatures et corps de métiers qui font la beauté de cet environnement fictif. Lire l'intégralité de la bibliothèque n'est pas nécessaire, aussi contentez-vous d'ouvrir les ouvrages dont le nom ou le sujet vous intéresse : vous êtes ici pour passer un moment agréable !
Si vous ne savez pas par où commencer, ou que vous préparez votre candidature, rejoignez le Hall d'entrée !

[Tout ouvrir]
Monde d'Aestiantine
Monde » Aestiantine
Monde » L'Aube des Temps
Monde » La Grande Ceinture
Monde » Les deux Lunes
Monde » Météorologie
Ennemis de l'Humanité
Ennemi » Les Aberrations
Ennemi » Les Grandes Vagues
Ennemi » Les Noirceurs
Métiers
Métier » Les Archimages
Métier » Les Artisans-Mages
Métier » Les Aruspices
Métier » Les Mémoires
Métier » Les Sentinelles
Métier » Les Veilleurs
Culture en Aestiantine
Culture » La Justice
Culture » La Politique
Culture » Le Sommeil
Culture » Les Armées
Culture » Les Effacés
Culture » Les Fêtes de Saisons
Culture » Les Noms de Famille
Régions de la planète
Région » Ancien Empire Tekuko
Région » Collines de Muuv
Région » Damier de Bréal (plaine)
Région » Enclave de Badradine
Région » Le Val de Veglion
Région » Les Gorges de l'Unique
Région » Les Grottes de Dranah
Région » Les Steppes d'Illouand
Région » Monts Cyrbrö (monts)
Région » Plaines d'Ylmär
Région » Prairies de Phlavari
Région » Trois Venhua (îles)
Magies éthériques
Magie » L'Éther
Magie » La Foliomancie
Magie » La Mécanancie
Magie » Le Runisme
Magie » Les Accélérations
Magie » Les Échanges d'éther
Cités et lieux d'interêt
Lieu » L'Ecrin
Lieu » L'Erlui
Lieu » La Grande Académie
Lieu » La Grande Earghan
Créatures et animaux
Créature » Les Animaux Forestiers
Créature » Les Arachs
Créature » Les Brutabracs
Créature » Les Cabricornes
Créature » Les Delepteros
Créature » Les Doulons
Créature » Les Narius
Créature » Les Pleureurs
Religion et croyances
Religion » La Forêt
Religion » Le Ahn
Religion » Le Culte du Rêveur
Religion » Le Laehsaelf
Religion » Le Ratakaju Gedol
Religion » Le Tumashi
Flore et nature
Flore » Les Arbres
Flore » Les Buissons
Flore » Les Divers
Flore » Les Fleurs
Flore » Les Herbes
Mythes et légendes
Mythe » Inferno
Mythe » L'Ombre du Gardien
Mythe » La ville de pierre
Mythe » Le temps des Déluge
Mythe » Les Dragons
Mythe » Les mégalithes de Norec
Mythe » Les Rêves Noirs
[HRP] Gameplay
[HRP] Gameplay » L'Archimage
[HRP] Gameplay » La Chasse
[HRP] Gameplay » La Lettre
[HRP] Gameplay » La Méca Symbio
[HRP] Gameplay » Les Ressources

Le Val de Veglion (vallée)

« Le Val de Veglion », étagère Régions de la planète

« Chaque année j’y retournais. Moi et ma toile nous ne pouvions nous passer du délice qu’était la redécouverte de la Vallée. Je m’installais, là, sur le balcon d’une auberge, avec mon canevas vierge. Et je peignais ce que je voyais. Les monts, les plaines, les arbres, les habitants. Je ne laissais pas une goutte de peinture dans son flacon. Cette fois ci, j’ai pensé à commander à Fleuraube un peu plus de violet. Lugnasem s’éveille. »


- Rabi Malrouge

Topographie générale et emplacement géographique

Au bord du continent Unique, vers le Sud-Ouest prospère le Val de Veglion.

Ce dernier est bordé par une chaîne de montagnes grises culminant à des centaines de mètres de hauteur et couvertes de neiges éternelles . Quelques passages permettent de traverser cette chaîne, soit par une ouverture immense creusée dans la roche, soit par des chemins de terre sinueux qui manqueront de briser les chevilles des alpinistes amateurs. Le passage utilisé par la majorité des voyageurs et des marchands qui viennent commercer au Val se présente sous la forme d’une grotte gigantesque qui traverse la chaîne de montagne sur sa largeur. Cette porte ouverte sur le continent de l’Unique arbore des gravures d’arbres en fleurs et de ruisseaux, qui parcourent toute la longueur de ses deux entrées. 

La caverne en elle même est haute d’une bonne dizaine de mètres. Sur son plafond une peinture grandiose témoignant de l’arrivée de l’Unique dans le Val, présente ce dernier assis sur un banc de pierre, face à un lac alimenté par une cascade d’eau cristalline. Dans le ciel des oiseaux prennent leur envole accompagnés par le soleil levant. 

A même le sol de la grotte, différentes étales de fruits et de légumes endémiques à la région sont présents. Lorsque l’on entre dans cette enceinte marchande on entend facilement les marchands appeler aux visiteurs, qu’ils espèrent être de futurs clients.

Le tout est gardé par des Emphases patrouillant sur la cinquantaine de mètre qui séparent l’entrée et la sortie de ce couloir titanesque.

Une fois arrivé dans l’enceinte du Val l’on est submergé par les étendues d’herbes qui s’offrent à nos yeux. Des bâtiments en bois colorés poussent tels des arbres à travers ces prairies, des grandes cascades alimentent des lacs où tous viennent pêcher pour les plus vieux et s’amuser pour les plus jeunes. L’eau de ces derniers étant colorés en fonction des teintes des divers cristaux arrondis qui ressortent du fond.  

En marchant près des montagnes l’on peut emprunter des passages dans la roche qui mènent souvent à des jardins privés d’une centaine de mètres carrés, similaires à des minuscules Val à ciels ouverts où sont pratiqués l’agriculture . L’eau alimentant bien souvent un “lac” principal servant à irriguer les cultures, lui même alimenté par les neiges éternelles. De temps à autre, des cristaux ressortent des montagnes comme des excroissances géologiques. La plupart de ces pierres s'illuminent lors du changement de saison. Loin d'être un phénomène naturel, ce sont des créations des Archimages de la vallée qui permettent de projeter de la lumière dans les cristaux, ce qui donne l'impression qu'ils s'illuminent d'eux même.

Il y a un phénomène insolite sujet à nombres de croyances et de légendes qui se produit à chaque année. L’herbe des prairies et la couleur du feuillage des arbres change de couleur au fur et à mesure des saisons, adoptant une couleur violette foncée pendant l’automne, bleutée et claire durant l’hiver, jaune foncé au printemps et rose cerise à l’été.

Le peuple n’y trouvant pas d’explication scientifique, se contente de celles des Archimages, qui bénéficient d’une excellente réputation dans la région, et qui expliquent que ce phénomène est dû à la modification des éléments présents dans le sol par un artefact qui “implanterait” dans la terre les différents éléments nécessaires à la coloration des végétaux à chaque saison. 

Beaucoup s’accordent pour dire que cet artefact, pourtant existant dans l’enceinte d’un bâtiment surveillé et protégé du Val, ne serait pas en cause du changement des couleurs et que ce serait la région elle même qui serait animée par une volonté propre à elle et qui dépendrait de la bonté des habitants. C’est pour cela que tous s’activent à la bonne garde des cette dernière et évitent les conflits, pour ne pas blesser ou contrarier l’hypothétique esprit qui animerait le Val.

Gouvernance et chiffres

Le système politique du Val est similaire à une démocratie où chacun vote dans des urnes situées à l’intérieur d’un bâtiment spécial et durant un jour précis pour celui qui fera une campagne plaisant au plus grande nombre. Et à ce jeu là beaucoup jouent des coudes pour pouvoir être élus. Les promesses électorales étant monnaie courante mais insuffisantes en raison du nombre important de promesse qui ne sont pas tenues, les aspirants à la régence s’investissent dans la vie du Val de Veglion . 

Dans le domaine économique, culturel et social les grandes fortunes de la région insufflent des sommes colossales à la bonne tenue de la région et à sa prospérité. 
Que ce soit dans l’architecture en créant de nouveaux bâtiments, statues et décorations publiques ou dans la culture en permettant aux jeunes enfants de bénéficier d’une éducation prenant en compte les mathématiques simples, la lecture et l’écriture ou encore dans la recherche scientifique.  

Bien souvent les personnalités qui participent à ce genre de campagnes tiennent leur richesse de l’export de produits endémiques à la région et du commerce en général. Le tourisme aussi est une clé de l'économie de la région.
Ce qui fait aussi de l’agriculture d’aliments rares le terreau essentiel à la bonne survie économique de la région. On citera les Panfih pour les fruits et les Suhta pour les légumes. Les premiers sont des fruits très sucrés qui poussent dans des arbres très grands, fleuris et touffus tandis que les seconds sont des légumes qui poussent en forme de triangles, d’une texture lisse à l’exception de rainures sur la tranche. Ces derniers adoptent la couleur de la saison actuelle.


Culture

La vie au Val de Veglion est rythmée par l’agriculture, les campagnes électorales, les marchés mais aussi par les fêtes de saisons . Celles ci se trouvent exacerbées au sein du Val. Les habitants sont encouragés à perpétuer, en moindre mesure, la fête de la saison actuelle durant toute l’année. C’est à dire que pour Lugnasem il est fortement conseillé d’accrocher de grandes étoffes rouges à ses fenêtres, murs extérieurs et intérieurs ou encore de colorer ses draps de lits et nappes de tables par du rouge. Chaque saisons bénéficie de ses propres coutumes. Il va sans dire que les fêtes des saisons sont elles aussi exacerbées et beaucoup de touristes viennent au Val pour profiter des festivités .


Durant Melethrom il faut régulièrement faire des cadeaux à ses proches. Que ce soit une fleur, un objet à la symbolique riche ou une pensée. A la place des boyaux d’animaux on accroche de grandes guirlandes bleutée à travers les rues. Et les jeunes font régulièrement des feux de camp à la fin des moissons pour festoyer de la réussite de leur année.

Pendant Celtim, les arbres arborent milles et unes décorations. Chaque famille possède en général un arbre qui sera décoré par ses membres, d’une décoration par mois et ce durant toute la période de la saison. Ceux qui ne possèdent pas de famille peuvent aller à un arbre publique situé vers le centre du Val qui accueille les offrandes de ceux qui ont perdus leur famille . C’est l’occasion de pouvoir rencontrer de nouvelles personnes, se réconforter et parler autour d’une chope de cidre.

Enfin, durant Eleria les habitants du Val se confectionnent une amulette, un bracelet ou une décoration en verre coloré contenant en son sein de l’eau pour pouvoir transporter cette eau avec soi ou la garder dans sa maison. L’eau est puisée dans un des nombreux lacs du Val et en fonction des significations que celui ci peut avoir pour son propriétaire. Ce peut être le lieu d’un premier amour, le refuge mélancolique d’un deuil , ou encore l’eau dans laquelle a eu lieu la baignade du Bal.
Briser le contenant n’a pas grande importance. On en rachète un puis reprends l’eau et y fait plus attention.

Diplomatie

La Région du Val de Veglion entretien des bonnes relations avec Earghan en raison d’un partage constant des recherches étheriques entre les deux territoires. Un partage aussi commercial. Les autres régions entretiennent des relations soit amicales, soit neutres avec d’autres. Certaines iront à jalouser le Val en raison de son épanouissement culturel et économique mais ces «conflits» ne vont pas plus loin.