La nouvelle Mise à Jour d'Irae : Reconquêtes, vient de sortir !
« Que l'Unique guide vos pas, voyageur. »
La Bibliothèque

L'homme qui s'occupait de ces rayonnages majestueux s'appelait Liberté, mais il est mort il y a plusieurs dizaines d'années. Depuis, les livres auraient pu être à l'abandon, mais un petit groupe de volontaires continue d'en écrire de temps en temps. Certains racontent même que plusieurs ailes de la Bibliothèque seraient cachées au public, invisibles derrières les murs à l'odeur de vieux papier.


La Bibliothèque est le Wiki d'Irae et de son univers. Sélectionnez un livre, une étagère, et commencez à lire pour vous imprégner de ces cultures, paysages, créatures et corps de métiers qui font la beauté de cet environnement fictif. Lire l'intégralité de la bibliothèque n'est pas nécessaire, aussi contentez-vous d'ouvrir les ouvrages dont le nom ou le sujet vous intéresse : vous êtes ici pour passer un moment agréable !
Si vous ne savez pas par où commencer, ou que vous préparez votre candidature, rejoignez le Hall d'entrée !

[Tout ouvrir]
Monde d'Aestiantine
Monde » Aestiantine
Monde » L'Aube des Temps
Monde » La Grande Ceinture
Monde » Les deux Lunes
Monde » Météorologie
Ennemis de l'Humanité
Ennemi » Les Aberrations
Ennemi » Les Grandes Vagues
Ennemi » Les Noirceurs
Métiers
Métier » Les Archimages
Métier » Les Artisans-Mages
Métier » Les Aruspices
Métier » Les Mémoires
Métier » Les Sentinelles
Métier » Les Veilleurs
Culture en Aestiantine
Culture » La Justice
Culture » La Politique
Culture » Le Sommeil
Culture » Les Armées
Culture » Les Effacés
Culture » Les Fêtes de Saisons
Culture » Les Noms de Famille
Régions de la planète
Région » Ancien Empire Tekuko
Région » Collines de Muuv
Région » Damier de Bréal (plaine)
Région » Enclave de Badradine
Région » Le Val de Veglion
Région » Les Gorges de l'Unique
Région » Les Grottes de Dranah
Région » Les Steppes d'Illouand
Région » Monts Cyrbrö (monts)
Région » Plaines d'Ylmär
Région » Prairies de Phlavari
Région » Trois Venhua (îles)
Magies éthériques
Magie » L'Éther
Magie » La Foliomancie
Magie » La Mécanancie
Magie » Le Runisme
Magie » Les Accélérations
Magie » Les Échanges d'éther
Cités et lieux d'interêt
Lieu » L'Ecrin
Lieu » L'Erlui
Lieu » La Grande Académie
Lieu » La Grande Earghan
Créatures et animaux
Créature » Les Animaux Forestiers
Créature » Les Arachs
Créature » Les Brutabracs
Créature » Les Cabricornes
Créature » Les Delepteros
Créature » Les Doulons
Créature » Les Narius
Créature » Les Pleureurs
Religion et croyances
Religion » La Forêt
Religion » Le Ahn
Religion » Le Culte du Rêveur
Religion » Le Laehsaelf
Religion » Le Ratakaju Gedol
Religion » Le Tumashi
Flore et nature
Flore » Les Arbres
Flore » Les Buissons
Flore » Les Divers
Flore » Les Fleurs
Flore » Les Herbes
Mythes et légendes
Mythe » Inferno
Mythe » L'Ombre du Gardien
Mythe » La ville de pierre
Mythe » Le temps des Déluge
Mythe » Les Dragons
Mythe » Les mégalithes de Norec
Mythe » Les Rêves Noirs
[HRP] Gameplay
[HRP] Gameplay » L'Archimage
[HRP] Gameplay » La Chasse
[HRP] Gameplay » La Lettre
[HRP] Gameplay » La Méca Symbio
[HRP] Gameplay » Les Ressources

Les Arachs Noires

« Les Arachs », étagère Créatures et animaux

•Cet animal peut être joué par les Piliers des Joueurs.

L'Arach Noire
Durée de vie: 25 ans (10 ans en captivité et 15-20 ans en apprivoisé)
Age adulte: 6 ans
Description
Les arachs noires sont des créatures de la famille des arthropodes, étant les plus grands recensés à ce jour avec leurs cousines les arachs rouges. Nous pouvons les comparer physiquement à des araignées d’une taille impressionnante dont la chitine est d’une couleur totalement noire.Leur sang, lui, est d’une couleur variant entre le bleu et le vert, selon leur régime alimentaire. Néanmoins, vu leur grande taille, la chitine protégeant leur corps est molle et donc assez fragile, les protégeant davantage de chocs que des blessures par lame bien que toujours embêtante à perforer. Les mâles sont plus petits que les femelles mais ils ont tendance à être plus vifs et rapides, la femelle ayant, elle, une force assez impressionnante. De plus, mâles comme femelles semblent capables de générer de la soie et peuvent mordre fortement n’importe quoi grâce à une puissante “mâchoire”.

Les arachs sont munies d’un venin agissant davantage comme un paralysant que comme un moyen d’éliminer la proie, leur permettant ainsi de la ligoter dans leur toile pour les ramener au nid sans crainte.

Il est à noter qu’en élevage, on peut remarquer que leur chitine noir semble se ramollir de plus en plus jusqu’à tomber dû aux stress auquel elles sont soumises, il n’est alors pas rare que les arachs prennent une couleur blanchâtre voire vert céladon en vieillissant en élevage.

Mode de vie
Les arachs noires sont des créatures très sédentaires, vivant toute leur vie, une fois l’âge adulte atteint, au même endroit. Ils vivent alors de la chasse et de la capture de proie sur un territoire assez vaste.
Une arach déterminera si un lieu est viable à être utilisé comme territoire définitif si c’est une terre ombragée avec une forêt assez dense pour lui permettre de sortir de jour sans craindre les rayons du soleil, dont la luminosité est bien trop forte pour ses yeux. Le lieu doit aussi être riche en terme de faune, jouant le rôle de super-prédateurs grâce à son régime alimentaire passant du loup aux cerfs voire même des ours s'ils chassent à plusieurs.

Dans tous les cas, l’arach s’installant en premier sur un territoire sera toujours une femelle, creusant un terrier assez large qu’elle va recouvrir alors de toile pour lui permettre d’en faire un nid. Une fois cela terminé, elle libérera des phéromones en quantité pour attirer divers mâles des forêts voisines.
Les mâles quant à eux restent dans le nid familial jusqu’à sentir l’appel d’une femelle : une fois l’appel reçu, il quittera aussitôt son ancien nid pour rejoindre la femelle. Bien souvent, plusieurs mâles arriveront par groupes de 4 et rentreront dans une parade nuptiale, devant le nid où se trouve cachée la femelle, pour gagner les faveurs de celle-ci. Une fois le vainqueur désigné, les perdant se retrouveront couvert de toile et serviront de premier festin au nouveau couple formé.

Une fois un couple en place, ils ne bougera plus jamais du nid (sauf en cas d’extrême urgence) et commencera à préparer un maximum de nourriture pour l'accouplement. Lorsque cela sera accomplit, les arachs donneront alors une ou deux pontes seulement tout au long de leur vie : celle-ci se formera d’une quinzaine d’oeufs dont la maturation est très variable de l’une à l’autre. Les arachs ne pouvant agrandir leur nid et n'appréciant que peu de vivre en surnombre, ils épargneront les deux premiers qui auront éclos, laissant les petits dévorer les autres oeufs.

Le mâle comme la femelle iront alors alterner pour élever les deux petits, chaque jour et chaque nuit étant le tour de garde de l’un ou l’autre et le tour de chasse de l’un ou l’autre. Ainsi, certains jours les petits apprendront à défendre le nid et à user de leur toile, d’autres ils chasseront. Les deux premières années de leur vie, les deux petits resteront ensemble en compagnie du parent éleveur, apprenant donc la chasse à plusieurs et à socialiser en jouer avec leur frère et/ou soeur. Les quatre suivantes, ils pourront commencer à agir plus indépendamment, jouant donc le rôle de nouveaux chasseurs et pouvant à leur tour alterner selon les besoins entre chasse et garde.

Parfois, il arrive qu’une femelle s’installe dans la même forêt qu’un premier nid déjà existant ce qui peut alors résulter en une guerre de territoire mais c’est le cas uniquement pour de grandes forêts prolifiques. Il faut savoir que les arachs, malgré leur statut de super-prédateurs, sont extrêmement craintives à l’égard de l’homme, cherchant à l’éviter le plus possible et ne souhaitant pas même le chasser ou le dévorer. Les arachs noires n’attaqueront l’Homme qu’en cas de nécessité, même le cas de la protection du nid, ils auront tendance à blesser l’individu juste assez pour le faire s’enfuir.

Ils peuvent, dans certains cas, être pris en élevage ou pris pour servir d’animaux de compagnie. Selon la façon dont ils sont traités, leur comportement peut varier. Ceux qui perdent contact avec leur environnement commenceront à devenir de plus en plus dépendant de l’homme, pouvant développer un sentiment de sécurité en sa présence et une forme d’affection envers celui-ci s’ils sont bien traités.

Mais ne vivant plus comme le ferait d’autres membres de son espèce et voyant la plupart de ses besoins comblés par l’homme, l’arach apprivoisée commencera à se montrer moins vif, plus lent, sont corps perdant peu à peu sa chitine et voyant sa durée de vie diminuer.

Elevage
Pour qu'une arach soit en bonne santé, il lui faudrait chasser quotidiennement, vivre sans clôture (dans le cas d’un élevage) et être capable de se mouvoir comme elle le souhaite et sans limitation. Aussi, étant souvent domestiquées pour leur soie, la perte de celle-ci leur cause un stress important.

Une fois capturées, elles sont enfermées dans un trou creusé au préalable et assez grand, pour pouvoir y accueillir plusieurs spécimens. Ce trou sera bouché par une grille et, se sachant ainsi isolées, elles commenceront à couvrir de toile le trou.

Pendant toute la phase de recouvrement du trou par la toile et de son enfermement, il sera alors possible de les nourrir et d’extraire un peu de leur soie pour éviter que les arachs ne s’étouffent avec et pour que la créature prenne l’habitude de l’homme. Après quelques jours seulement, elle commencera à se montrer docile, la grille pouvant être retirée sans risquer que la créature tente une fuite. Pour la récolte de soie, des piquets de viande sont placés à l’extérieur pour qu’elle sorte. Ne pouvant l’amener avec elle dans son “faux nid” et devenant son seul moyen pour se nourrir, elle mangera à l’extérieur, son abdomen pouvant alors être manipulé pour en sortir un maximum de soie.

Selon l’élevage, la méthode peut varier. Mais c’est l’une des plus répandues chez les éleveurs. Cependant, certains élevages se vantent d’avoir des méthodes novatrices garantissant la santé de leur bête, permettant même d’en faire des créatures pour chasser