La nouvelle Mise à Jour d'Irae : Reconquêtes, vient de sortir !
« Que l'Unique guide vos pas, voyageur. »
Iomède Volécrin

Page Non validée
Ce personnage n'est pas encore validé. Écrivez un background de personnage cohérent avec l'univers ainsi qu'une présentation de joueur et remplissez les champs attendus, puis demandez la vérification à un MJ pour apparaître comme tel.


« Besoin d'aide ? »

Habitant Volécrin

0 Éclats
0 Éclats
0 Éclats
Personnage joué par : Pilier des Joueurs Ju-Ju (mc: Not_A_Noirceur)

Métier : Archimage
Titre : Habitant
Âge : 31

Introduction au personnage

( Je ferais une introduction propre plus tard, le temps de prendre mon perso en main et de bien cerner son comportement)

Apparence du personnage

Une nouvelle exhalation grise clair vient d’apparaître.

Vous vous concentrez sur cette nouvelle ligne incertaine, cherchant à la décoder.. du regard, en premier lieux, puis au touché, à l’oreille, peu à peu, tous les détails de ce nouvel individu se mettent à nues.

La galbe d’Iomède, ainsi exposée, ne dégage aucune aura de force ou d’agilité sur l’instant, son derme épousant la forme de ses os comme une amante le ferait à son preux chevalier. Creusant ses traits et rognant sa couenne afin de ne laisser qu’un désert beige parsemé d’une tonte d’homme dans la fleure de l’âge, on verra bien vite qu’il est soit archimage, soit un maigrichon pas très sûr de ses capacités physiques.

Mais vous n’en faites cure; le gantelet couleur lapis à sa main vous permet d’en savoir déjà long sur le personnage en un simple regard, un simple coup d’oeil vous expliquant le pourquoi de son cadre menu et négligeable : cet homme EST un Archimage, et le contrôle qu’il a sur sa boucle même lui a offert le même contrecoup physique que les autres individus au statut similaire au sien.

Sa démarche est bien structurée, assurée, bien que n’ayant pas l'intangibilité de celle d’un militaire, la droiture est ce qui pourrait venir en tête quand on le voit effectuer ses faits et gestes, fuselé de minutie mimiquant la précision de l’arach, tissant son nid de soie dans une forêt aux troncs bien maigrichons. ses doigts, s’ils n’étaient pas recouverts par la tisse épaisse de ses gants grisâtres, révélerait une dextre fine et osseuse, lente et attentionnée, se balayant parfois dans les tumultes de sa gestuelle lors d’une conversation houleuse, dansant dans les airs de façon rustre afin d’appuyer des propos divers et variés.

En longeant son dos à la colonne convexe, vous finirez par percuter une queue de cheval remontant tout le haut de son crâne emplit d’une sagesse perdue à son arrivée, un simple lien doré semble le tenir en place sur sa chevelure noirâtre, dégageant bon son visage afin de s’assurer une bonne maîtrise visuelle de son environnement. Et, sans doutes, aussi un peu par soucis d’esthétisme personnel.

ses lèvres, parfois légèrement grêlées de pelures touchées par leur sensibilité au froid ambiant, se marient presque à la couleur naturelle de sa peau, presque à la manière de celle de n’importe quel autre mammifère n’étant pas de son espèce, mais la chose est plus une disgrâce malencontreuse descendu de la lignée de son père qu’un avantage quelconque pour mettre sa tête en valeur.

Ses yeux, quant à eux, sont d’un noir vraiment épais bien qu’il semble s’y trouver un faible filtre marron, des sourcils tout aussi bouffis surplombe ses yeux, un feuillage que les automnes n’auront visiblement pas sûr faire tomber. Son oeil gauche, voisine à la boucle dorée accrochée à son oreille, semble recouverte d’une marque bleu éthérique, signe distinctif se manifestant sur le corps des archimages.. le hasard aura fait que le sien se révèle sur son visage, faisant croire aux plus crédules qu’il a un petit quelque chose de spécial, et donnant l’idée aux plus érudits qu’il essaye peut-être connement d’attirer l’attention. Dans tous les cas, il n’a pas choisit d’avoir une pointe de bleu sur son tableau beige, qui reste malgré tout un honneur à posséder en tant qu’Archimage.

après tout cela, vous finissez par observer sa tenue, épaisse et bouffie en tout points, des bras aux jambes une fourrure épaisse d’une créature infortunée semble le couvrir au dessus d’un pull, ajouté à cela un tissu noir anthracite se mêlant à la couleur de ses chausses, et on devinera bien vite une tentative louable de cacher sa complexion, voulant passer pour une personne à la charpente lambda plutôt que de révéler qu’il est en dessous de la moyenne… encore une fois, surtout un soucis d’esthétisme personnel. Mais la tenue semble de bonne facture, un archimage peut se le permettre, visiblement faite pour voyager et tenir aux aléas météorologiques qu’on peut parfois affronter lors de voyages vers une ville étrange dont personne ne sait rien.

Et, ainsi, vous avez fini d’éluder les secrets de ce tableau, en apprenant déjà beaucoup sur le personnage rien qu’au premier regard, mais en vous souvenant intimement que, souvent, l’habit ne fait pas le Veilleur.

Coin personnel

AMICALE#8805

Je suis un joueur présent depuis l'aube du serveur, et je compte bien TOUT DETRUIRE POUR LE MENER AU CREPUSCULE DES TEMPS ! AHAHAHHAHAHAH ! nan venez me voir si vous voulez débattre sur Irae et m'entendre saler sur le fait que c'était mieux avant ou un truc du genre !